Rappel : Atelier lecture du 08.12.22

jeudi 8 décembre
à partir de 17h00, heure d’Helsinki

La plus secrète mémoire des hommes – Mohamed Mbougar Sarr

Le Goncourt, bientôt traduit en 20 langues.

L’atelier Lecture : Ce livre remarquable est propices à des échanges féconds. Il peut demander quelques efforts de lecture, car il est si riche, complexe, contradictoire et magnifiquement écrit. Le Goncourt satisfera les amateurs de la langue française, de philosophie, d’exotisme, d’humanisme, d’érotisme, d’intrigues mystérieuses, de romans initiatiques et de réalisme magique et pourtant, tout cela nous mène beaucoup plus loin … mais où ?

Un magistral roman d’apprentissage, une saisissante enquête sur les traces d’un mystérieux auteur menée par un jeune écrivain africain à Paris En 2018, Diégane Latyr Faye, jeune écrivain sénégalais, découvre à Paris un livre mythique, paru en 1938 : Le Labyrinthe de l’inhumain. On a perdu la trace de son auteur, qualifié en son temps de » Rimbaud nègre « , depuis le scandale que déclencha la parution de son texte. Diégane s’engage alors, fasciné, sur la piste du mystérieux T. C. Elimane, où il affronte les grandes tragédies que sont le colonialisme ou la Shoah. Du Sénégal à la France en passant par l’Argentine, quelle vérité l’attend au centre de ce labyrinthe ? Sans jamais perdre le fil de cette quête qui l’accapare, Diégane, à Paris, fréquente un groupe de jeunes auteurs africains : tous s’observent, discutent, boivent, font beaucoup l’amour, et s’interrogent sur la nécessité de la création à partir de l’exil. Il va surtout s’attacher à deux femmes : la sulfureuse Siga, détentrice de secrets, et la fugace photojournaliste Aïda… D’une perpétuelle inventivité, La plus secrète mémoire des hommes est un roman étourdissant, dominé par l’exigence du choix entre l’écriture et la vie, ou encore par le désir de dépasser la question du face-à-face entre Afrique et Occident. Il est surtout un chant d’amour à la littérature et à son pouvoir intemporel.

Mohamed Mbougar Sarr, né en 1990 au Sénégal, travaille actuellement à une thèse de doctorat à l’Ecole des hautes études en sciences sociales. Son premier roman, Terre ceinte (Présence africaine, 2015), a reçu le prix Ahmadou-Kourouma, puis le Grand Prix du roman métis de Saint-Denis-de-la-Réunion. Il a ensuite publié Silence du choeur (Présence africaine, 2017, Prix Littérature-Monde – Etonnants Voyageurs 2018) et De purs hommes (Philippe Rey, 2018).

 

Pour participer, remplissez le questionnaire ci-dessous et vous recevrez le lien skype par e-mail.

Bonne lecture et à bientôt !

 


Atelier lecture du 08.12.22 🗓

 

jeudi 8 décembre
à partir de 17h00, heure d’Helsinki

La plus secrète mémoire des hommes – Mohamed Mbougar Sarr

Le Goncourt, bientôt traduit en 20 langues.

L’atelier Lecture :  Ce livre remarquable est propices à des échanges féconds. Il peut demander quelques efforts de lecture, car il est si riche, complexe, contradictoire et magnifiquement écrit. Le Goncourt satisfera les amateurs de la langue française, de philosophie, d’exotisme, d’humanisme, d’érotisme, d’intrigues mystérieuses, de romans initiatiques et de réalisme magique et pourtant, tout cela nous mène beaucoup plus loin … mais où ?

Un magistral roman d’apprentissage, une saisissante enquête sur les traces d’un mystérieux auteur menée par un jeune écrivain africain à Paris En 2018, Diégane Latyr Faye, jeune écrivain sénégalais, découvre à Paris un livre mythique, paru en 1938 : Le Labyrinthe de l’inhumain. On a perdu la trace de son auteur, qualifié en son temps de  » Rimbaud nègre « , depuis le scandale que déclencha la parution de son texte. Diégane s’engage alors, fasciné, sur la piste du mystérieux T. C. Elimane, où il affronte les grandes tragédies que sont le colonialisme ou la Shoah. Du Sénégal à la France en passant par l’Argentine, quelle vérité l’attend au centre de ce labyrinthe ? Sans jamais perdre le fil de cette quête qui l’accapare, Diégane, à Paris, fréquente un groupe de jeunes auteurs africains : tous s’observent, discutent, boivent, font beaucoup l’amour, et s’interrogent sur la nécessité de la création à partir de l’exil. Il va surtout s’attacher à deux femmes : la sulfureuse Siga, détentrice de secrets, et la fugace photojournaliste Aïda… D’une perpétuelle inventivité, La plus secrète mémoire des hommes est un roman étourdissant, dominé par l’exigence du choix entre l’écriture et la vie, ou encore par le désir de dépasser la question du face-à-face entre Afrique et Occident. Il est surtout un chant d’amour à la littérature et à son pouvoir intemporel.

Mohamed Mbougar Sarr, né en 1990 au Sénégal, travaille actuellement à une thèse de doctorat à l’Ecole des hautes études en sciences sociales. Son premier roman, Terre ceinte (Présence africaine, 2015), a reçu le prix Ahmadou-Kourouma, puis le Grand Prix du roman métis de Saint-Denis-de-la-Réunion. Il a ensuite publié Silence du choeur (Présence africaine, 2017, Prix Littérature-Monde – Etonnants Voyageurs 2018) et De purs hommes (Philippe Rey, 2018).

Rappel : N’oubliez pas de répondre au sondage sur Les horaires de l’Atelier lecture 2023

Pour participer, remplissez le questionnaire ci-dessous et vous recevrez le lien skype par e-mail.

Bonne lecture et à bientôt !

 


Rappel !

Bonjour à toutes et à tous !

Suite à notre balade d’aujourd’hui en bord de mer à Helsinki, nous aimerions savoir quand vous pouvez vous joindre à nous de 10h à 12h pour marcher.

Nous faisons ce sondage pour connaitre vos possibilités.

Les marches ont lieu de 10h à 12h, l’endroit varie en fonction de la personne qui organise, de la saison, des possibilités…..

Merci de prendre quelques minutes pour répondre et avoir la possibilité de participer à nos balades.

Merci de répondre avant le Jeudi 3 Novembre.

 

 

 

Bonjour à toutes et à tous !

Suite à notre balade d’aujourd’hui en bord de mer à Helsinki, nous aimerions savoir quand vous pouvez vous joindre à nous de 10h à 12h pour marcher.

Nous faisons ce sondage pour connaitre vos possibilités.

Les marches ont lieu de 10h à 12h, l’endroit varie en fonction de la personne qui organise, de la saison, des possibilités…..

Merci de prendre quelques minutes pour répondre et avoir la possibilité de participer à nos balades.

Merci de répondre avant le Jeudi 3 Novembre.

 

 

Rappel : Balade en bord de mer à Helsinki – Vendredi 28 Octobre 🗓 🗺

Bonjour à tous !

En cet automne, je vous propose une marche le vendredi 28 Octobre de 10h à 11h30.

 

 

Nous partirons de la gare centrale pour aller jusqu’à la mer en descendant Esplanati et ensuite nous suivrons le bord de mer jusqu’à Eira.

 

 

De là, nous repartirons sur nos pas pour rejoindre le nouveau centre d’information en passant par Kaivopuisto.

Rendez-vous donc à la Gare d’Helsinki sous les « Globes » à 10h.

Au plaisir de vous revoir nombreux.

N.B. Il est important de vous inscrire ainsi nous pouvons vous contacter en cas de changement.

 

[form id= »7095″]

 

Atelier lecture du 03.11.22 🗓

le jeudi 3 novembre
à partir de 17h00, heure d’Helsinki

Code 612 Qui a tué le Petit Prince – Michel Bussi

Livre proposé par Sophie

« Qui mieux que Michel Bussi pour imaginer une enquête passionnante sur le mystère et les ombres du Petit Prince et de son créateur Saint-Exupéry ? Roman à clé, jeu de piste, hommage, Code 612 Qui a tué le Petit Prince? célèbre les 75 ans du Petit Prince. Un livre indispensable pour les amoureux du conte et de son auteur.
Avec la signature Bussi : ludique, poétique, surprenante. »

« Il est le livre le plus traduit au monde, après la Bible, et l’un des plus vendus, conte étrange et fascinant.
Il est l’incarnation universelle de l’enfance, petit garçon blond, mordu mortellement par un serpent…
Mais la vérité est-elle aussi simple ? S’est-on vraiment déjà posé la question :  » Qui a tué le Petit Prince ?  » Saint-Exupéry n’aurait-il pas dissimulé l’identité de l’assassin dans son roman, lui dont la mort, quelques mois après la parution de son livre, reste tout aussi mystérieuse ?
Code 612. Qui a tué le Petit Prince ? passe en revue hypothèses, coupables et mobiles, pour enfin révéler la vérité stupéfiante sur le secret de Saint-Exupéry, et de son double de papier.
Si vous décidez de la croire… »

Les Abeilles Grises – Andrei Kourkov

Livre proposé par Marie de B.
Au début de la guerre Ukraine, j’ai eu envie de connaître mieux la situation du pays.
On m’a conseillé de lire « Le Pingouin » d’Andrei Kourkov.

J’ai tout de suite accroché avec cet auteur avec son humour décalé et la mise en scène de situations cocasses : la présence comique et thérapeutique du pingouin comme animal de compagnie, l’absurdité du régime soviétique, les personnages attachants. Son style m’a rappelé celui d’Arto Paasilina. L’auteur nous plonge vraiment dans les travers de l’époque soviétique ou post-soviétique.

Proposer « Les abeilles grises » sur la guerre du Dombass m’a paru passionnant car au cœur de l’actualité mais avec sa vision particulière. Dans un village de la zone grise du Dombass, coincé entre armée ukrainienne et séparatistes pro-russes, vivent Sergueïtch et Pachka, obligés de s’entraider. Bien sûr, ils ont chacun leur opinion sur le conflit. Sergueïtch décide d’emmener ses abeilles en vacances et il va partir sur les routes avec ses ruches vers la Crimée. On retrouve les mêmes caractéristiques que dans ses autres romans : des animaux improbables (le héros va voyager avec ses abeilles), des personnages attachants sur lesquels l’auteur pose un regard assez tendre et une guerre et une administration absurde. Mais aussi la capacité du héros à en déjouer les pièges et à survivre.

Andrei Kourkov est né en 1961 Russie près de Saint Pétersbourg mais il a passé son enfance à Kiev. Sa langue maternelle est le russe et il écrit ses œuvres en russe. Après des études à l’Université des Langues Etrangères de Kiev, il a exercé différents métiers : rédacteur, gardien de prison à Odessa, cameraman avant de devenir écrivain. Son premier roman, Le Pingouin, paru en 1996, le fait connaître internationalement.

Pour participer, remplissez le questionnaire ci-dessous et vous recevrez le lien skype par e-mail.

Bonne lecture et à jeudi !

[form id= »6994″]

ATELIER LECTURE du 15 Septembre 🗓

Vous êtes cordialement invité au prochain Atelier lecture des « francophones d’Helsinki »

le jeudi 15 Septembre à partir de 17h00, heure d’Helsinki

 

L’ANOMALIE  – HERVÉ LE TELLIER

Cette année, j’avais envie de nouveau et je m’étais dit que les livres qui sortaient de derrière les fagots, plus question. La sortie des prix Goncourt, Fémina etc tombait donc à pic.
Je n’avais jamais lu Le Tellier, et son dernier livre venant de sortir, je me suis lancée.
Le thème du livre m’a séduite, l’idée d’une confrontation avec les doubles m’a paru amusante, pour d’autres, insensée et certains même diront capillotractée .,
Ce livre ne propose pas de réponses mais soulève nombres de questions. Qui es Dieu? Une entité? Une AI? . Quel serais notre réaction si nous nous trouvions en face de notre double qui a notre mémoire, nos réactions, notre passé … Qui n’a pas déjà expérimenté la sensation de ”déjà vue?”
Des théories nombreuses et variées étayent le ”déjà vu” Notamment des expériences pratiquées sur des sujets démontrent que les aires frontales du cerveau, jouent un rôle dans la prise de décision, étaient activées. Une hypothèse est que les les régions frontales du cortex vérifient les mémoires et envoient des signaux en cas d’erreur quant il y a un conflit entre l’expérience vécue et ce que nous croyons avoir déjà vécu.  Pour certains scientifique, le sentiment de déjà vu serait un signe que le système de vérification de la mémoire fonctionne bien
Comment un avion peut réapparaitre dans le futur? Et à de multiples exemplaires?
La encore, il y aura la théorie du ”trou de ver” dont Einstein et plus tard Stephen Hawkins avait émis la possible existence. Il s’agirait d’un voyage dans le temps.. comme si l’univers représenté comme une feuille de papier pliée permettait de passer d’un point A, au point B. L’objet ne voyage pas à la surface de la feuille, mais au travers de la feuille, les deux points étant superposés et l’orifice du point A serait au dessus de celui du point B et le toucherait. L’utilisation d’un trou de ver, permettrait donc le fameux voyage dans le temps. Ces trous de ver étant purement théorique , leur existence n’ayant pas été prouvée.
Le livre met en scène huit personnages principaux qui se remettent en cause, accepte la situation ou la récuse. Chaque chapitre se termine par un rebondissement annonçant une métamorphose… un retournement de situation

Que l’on aime ou pas, ce livre force à réfléchir , à envisager notre réaction si nous nous trouvions dans cette insolite situation.

 

« Il est une chose admirable qui surpasse toujours la connaissance, l’intelligence, et même le génie, c’est l’incompréhension. »
En juin 2021, un événement insensé bouleverse les vies de centaines d’hommes et de femmes, tous passagers d’un vol Paris – New York. Parmi eux : Blake, père de famille respectable et néanmoins tueur à gages ; Slimboy, pop star nigériane, las de vivre dans le mensonge ; Joanna, redoutable avocate rattrapée par ses failles ; ou encore Victor Miesel, écrivain confidentiel soudain devenu culte.
Tous croyaient avoir une vie secrète. Nul n’imaginait à quel point c’était vrai.
Roman virtuose où la logique rencontre le magique, ‘L’Anomalie’ explore cette part de nous-même qui nous échappe.”

 

Pour participer, remplissez le questionnaire ci-dessous et vous n’aurez qu’à cliquer jeudi 15 à 17h00 sur ce lien. Il mettra tous les participants en relation vidéo via l’application Skype.

Bonne lecture et à jeudi !

 

[form id= »6958″]

 

Café ou Thé à la maison 🗓 🗺

Bonjour à Toutes et à Tous,

Attention : Nous avons eu un problème avec le questionnaire….alors si vous vous êtes inscrit et que vous n’avez pas recu l’adresse à Riihimäki….réinscrivez-vous !

Vous êtes cordialement invité au prochain Café des « Francophones d’Helsinki », lieu d’échange, d’informations et de convivialité :

le Mardi 30 Août de 10h00 à 12h00,
à Riihimäki

 

  • Vous voulez « papoter » tout en bricolant ?
    Je vous propose de réaliser des Poupées Russes

 

 

ou des Tawashi

Matériel (si vous en avez, sinon nous vous en donnerons) :
Pour les poupées, apportez des morceaux de tissu en coton
Pour les Tawashi, de vieilles chaussettes.

 

  • Si vous souhaitez rester pour le repas de midi, de 12h à 13h, apporter votre repas.
  • Il sera possible aussi d’aller faire une Ballade de 13h à 14h, si la météo le permet ……

Possibilité de co-voiturage !
L’adresse sera fournie ultérieurement par e-mail aux participants.

A bientôt !

 

 

[form id= »6886″]

Premier atelier lecture 2022-2023 🗓

Jeudi 25 août – de 17h00 à 18h30 (Helsinki)

Vous êtes cordialement invité au prochain Atelier lecture des « Francophones d’Helsinki ».

Le Chat qui voulait sauver les livres – Sosuke Natsukawa est le livre au programme de cette première session de l’atelier lecture de la nouvelle saison 2022-2023

Un délicieux conte japonais et un ardent plaidoyer pour la lecture.

Marie Noelle qui a proposé le livre ne pourra malheureusement pas se joindre à nous mais voici ses commentaires :
« Les opinions sur les livres et sur la lecture de Sosuke N. ne correspondent pas forcément aux miennes et j’ai proposé ce livre parce qu’il me semblait intéressant comme base de discussion, qu’il était suffisamment convaincant ou provoquant selon les cas ou les lecteurs pour pouvoir susciter une réflexion personnelle ou donner lieu à une conversation animée. En même temps c’est un livre facile à lire, dépaysant car parlant de la culture occidentale tout en étant trés japonais ( coexistence d’un monde magique et de la réalité liée au shintoïsme animiste ?,.qui rappelle les animés du studio Ghibli).
Bon, pour moi,.ce n’est tout de même pas un chef d’oeuvre absolu mais agréable, je l’espére, pour démarrer l’année.

Une ode merveilleuse à la lecture et à l’imagination faisant écho au Petit Prince… »

Rintarô Natsuki, lycéen flegmatique, est sur le point de fermer la librairie héritée de son grand-père quand il reçoit une visite inattendue. Au milieu des livres, il découvre un gros chat brun tigré, un chat qui parle ! Et ce félin exprime une requête plutôt inhabituelle : il demande – ou plutôt exige – l’aide de l’adolescent pour aller sauver des livres.
Le monde serait en effet peuplé de livres solitaires, non lus et mal aimés que le chat et Rintarô se doivent de libérer de leurs propriétaires négligents.
Le duo atypique se lance alors dans une quête périlleuse au cœur de labyrinthes extraordinaires…

Pour participer, remplissez le questionnaire ci-dessous et vous n’aurez qu’à cliquer jeudi 25 à 17h00 sur ce lien. Il mettra tous les participants en relation vidéo via l’application Skype.

Bonne lecture et à jeudi !

[form id= »6844″]