Laskiaispäivä – le mardi gras finlandais

Cette fête trouve ses racines à la fois dans la tradition religieuse et païenne. Ce jour peut s’assimiler au mardi gras, laski = gras, gros.

La période commence 7 semaines avant Pâques du dimanche au mardi, mais le jour le plus important est le mardi d’où mardi gras. Ce jour la, on mange gras car ensuite, commencera le carême, donc le jeûne .

Autour de cette période s’associe nombres de croyances, de traditions, d’interdits et de prédictions, essentiellement tournant autour du travail des femmes, soins aux animaux de la ferme ou à la culture des produits servants au tissage comme le chanvre ou le lin.

Les femmes devaient laisser leur cheveux défait et les brosser énergiquement afin que le chanvre pousse mieux. On se rendait au sauna durant la journée. Au sauna, il était interdit de parler car on croyait alors que les moustiques ne nous dévoreraient pas durant l’été si on gardait le silence..

Il y avait également nombres de croyances concernant le repas. On mangeait gras, des saucisses , des pieds de porcs , de la soupe de petits pois, des haricots et bien entendu les fameuses « laskiaispulla » qui sont des pains au lait avec de la chantilly et de la pâte d’amande.

Un repas bien gras assurait une bonne production des vaches laitières et des cochons bien joufflus. Le gras devait couler sur les doigts, on ne l’essuyait pas car cela donnait parait il une bonne poigne pour manier la faux. Le repas était à disposition sur la table durant le mardi gras, car on pensait que cela assurerait l’abondance pour l’année entière.

Célébration de Laskiainen à Kaivopuisto – © yle AREENA

La période du mardi gras inclut des jeux d’hiver.. comme la descente en luge, des parcours. Plus loin on glissait et plus les vêtements des personnes étaient blanc, plus le lin sera beau et dru.

Deux liens web pour les intéressés:

D’innombrables traditions

L’art de faire la fête différemment

Laisser un commentaire