Une nouvelle boulangerie à découvrir

Ah.., le bon pain ! En bon français qui se respecte,  cette quête peut être sans cesse renouvelée ! Je vous partage une adresse pour varier les plaisirs et découvrir de nouveaux produits, frais et cuits chaque jour sur place : la boulangerie Meli, à Kaivokatu 10 en face de la gare. C’est une petite enseigne qui ne paye pas de mine mais prenez la peine d’y entrer !

Pains blancs, pains bis, marguerite, une petite touche de Bretzels, des petits pains au lait.. Vous aurez l’embarras du choix ! Les viennoiseries vous feront certainement comme à moi de l’œil : brioches (plus exactement au goût un mélange de brioche et de beignet) natures ou parfumées – à l’incontournable blueberry finlandaise, plus classique à la fraise ou pour les plus gourmand(e)s au Nutella !

C’est simple pour ma part j’avais envie de tout goûter ! Après quelques achats et une étape congélation réussie, j’avoue apprécier la légèreté et le bon goût de ce pain qui a de plus l’avantage de ne pas être hors de prix ! Compter de 2,50€ à 3,50€ pour un pain, 2,20€ le croissant ou la brioche individuelle nature.

Bonnes dégustations !

Rencontre Tricot-Crochet-Broderie-Point de Croix- Canevas…

Bonjour à Toutes et à Tous,

Je vous propose de nous retrouver une fois par mois afin de passer environ 4h ensemble à faire soit du tricot, crochet ou de la broderie, canevas….

 

Le but est de passer un bon moment ensemble et de s’aider les un/es les autres à réaliser nos projets.

Vous apportez votre matériel et les instructions pour le réaliser.

 

Ceci n’est pas un cours, mais les débutant/es sont les bienvenu/es !

 

Claire
Créativité & Naturopathie, Le Blog

 

 

Tricot

 

Balade vers Hakunilan Kartano ce jeudi 24 Septembre

Bonjour à tous!

Cette semaine, Hélène nous propose de découvrir Hakunilan Kartano et ses environs. Nous pourrons donc nous promener sur les sentiers et à travers les forêts de ce charmant quartier de Vantaa… et peut-être ramasser quelques champignons sur le passage 😉

Rendez-vous donc à Hakunilan Kartano (/25.1137) ce jeudi 24 septembre à 10h. Possibilité de lounas sur place au café Ruuna à la fin de la balade.

 

Pour éviter de trop longs trajets en bus, lors de votre inscription, pensez à indiquer en « commentaire » vos besoins ou possibilités éventuels de covoiturage 🙂

À Jeudi ! 🙂

 

Hakunila 24/09

Détail du programme de l’atelier lecture 2020 – 2021

La page du blog décrivant le programme de l’atelier lecture pour l’année 2020 – 2021 a été mise à jour.

Le lien est disponible dans le menu latéral droit du blog, à la rubrique « Les activités », « Programme de l’atelier lecture ».

Vendredi 2 octobre 2020 :

Molière, Le Misanthrope

Comédie de mœurs en cinq actes daté de 1666, Le Misanthrope est ainsi décrit par l’auteur dans sa préface : « Alceste, homme honnête et vertueux, mais exagérant l’honnêteté et la probité […] est épris de Célimène, jeune veuve de 20 ans, coquette et médisante. »

Mika Waltari, Sinouhé l’égyptien

Par amour pour une courtisane, le médecin égyptien Sinouhé s’est vendu comme esclave. Il va vivre une odyssée à mi-chemin des mythes et de la réalité.
Médecin, mais aussi espion du pharaon Aménophis IV, il ira de Thèbes à Babylone, et aussi chez les mystérieux Hittites et chez les Crétois soumis au Minotaure. Prodigieux roman d’aventures qui nous initie à la politique, à la religion et aux sciences du quatorzième siècle avant Jésus-Christ, le chef-d’œuvre du grand écrivain finlandais Mika Waltari invite aussi à réfléchir sur l’homme d’aujourd’hui, le plaisir, la liberté, le pouvoir, la violence, l’injustice et tout ce qui fait notre destin.

Vendredi 6 novembre 2020 :

Sawako Ariyoshi, Les dames de Kimoto

Elles sont trois, ces dames de la famille Kimoto, avec leurs amours, leurs passions, leurs drames qui nous racontent le destin de la femme japonaise de la fin du XIXe siècle à aujourd’hui.
Toyono, la grand-mère, incarne la tradition, immuable, ancestrale ; Hana, figure centrale du roman, va se trouver déchirée entre le passé et ses aspirations personnelles avant de devoir affronter la génération montante en la personne de Fumio, sa fille, qui, après de violents conflits, saura prendre des temps anciens et des temps nouveaux ce qu’ils ont de meilleur.

Vendredi 11 décembre 2020 :

Pierre Magnan, Le sang des Atrides

Prix du Quai des Orfèvres 1978

Rue Prête-à-Partir, une nuit, un long cadavre vêtu d’un ensemble de sport bleu ciel orné d’un grand Gentiane en lettres jaunes attend, en leur barrant la route, les éboueurs de la ville de Digne. Jeannot Vial a été assassiné. Six mois plus tard, c’est au tour de Jules Payan. Même blessure à la tempe, provoquée par un galet. Peu de temps avant leur mort, les deux victimes étaient devenues adeptes du vélo et semblaient habitées d’un bonheur profond, mystérieux. Deux hommes beaux et jeunes. Il y aura une troisième victime, puis une quatrième : la vieille Adélaïde de Champclos, qui devait connaître l’assassin. Quant à celui-ci, il tue la nuit, s’est beaucoup exercé au lance-pierre, et il porte des vêtements et des chaussures de collégien d’autrefois. C’est bien sûr le commissaire Laviolette qui mène l’enquête.

Vendredi 15 janvier 2021 :

Kaouther Adimi, Nos richesses

En 1935, Edmond Charlot a vingt ans et il rentre à Alger avec une seule idée en tête, prendre exemple sur Adrienne Monnier et sa librairie parisienne. Charlot le sait, sa vocation est d’accoucher, de choisir de jeunes écrivains de la Méditerranée, sans distinction de langue ou de religion. Placée sous l’égide de Giono, sa minuscule librairie est baptisée Les Vraies Richesses. Et pour inaugurer son catalogue, il publie le premier texte d’un inconnu : Albert Camus. Charlot exulte, ignorant encore que vouer sa vie aux livres, c’est aussi la sacrifier aux aléas de l’infortune. Et à ceux de l’Histoire. Car la révolte gronde en Algérie en cette veille de Seconde Guerre mondiale.

En 2017, Ryad a le même âge que Charlot à ses débuts. Mais lui n’éprouve qu’indifférence pour la littérature. Étudiant à Paris, il est de passage à Alger avec la charge de repeindre une librairie poussiéreuse, où les livres céderont bientôt la place à des beignets. Pourtant, vider ces lieux se révèle étrangement compliqué par la surveillance du vieil Abdallah, le gardien du temple.

Née en 1986 à Alger, Kaouther Adimi vit à Paris. Nos richesses est son troisième roman, après L’Envers des autres (Prix de la vocation, 2011) et Des pierres dans ma poche (Seuil, 2016).

Vendredi 12 février 2021 :

Carole Martinez, Du domaine des murmures

En 1187, le jour de son mariage, devant la noce scandalisée, la jeune Esclarmonde refuse de dire «oui» : elle veut faire respecter son vœu de s’offrir à Dieu, contre la décision de son père, le châtelain régnant sur le domaine des Murmures. La jeune femme est emmurée dans une cellule attenante à la chapelle du château, avec pour seule ouverture sur le monde une fenestrelle pourvue de barreaux. Mais elle ne se doute pas de ce qui est entré avec elle dans sa tombe…
Loin de gagner la solitude à laquelle elle aspirait, Esclarmonde se retrouve au carrefour des vivants et des morts. Depuis son réduit, elle soufflera sa volonté sur le fief de son père et ce souffle l’entraînera jusqu’en Terre sainte.
Carole Martinez donne ici libre cours à la puissance poétique de son imagination et nous fait vivre une expérience à la fois mystique et charnelle, à la lisière du songe. Elle nous emporte dans son univers si singulier, rêveur et cruel, plein d’une sensualité prenante.

Fred Vargas, Quand sort la recluse

« – Trois morts, c’est exact, dit Danglard. Mais cela regarde les médecins, les épidémiologistes, les zoologues. Nous, en aucun cas. Ce n’est pas de notre compétence.
– Ce qu’il serait bon de vérifier, dit Adamsberg. J’ai donc rendez-vous demain au Muséum d’Histoire naturelle.
– Je ne veux pas y croire, je ne veux pas y croire. Revenez-nous, commissaire. Bon sang mais
dans quelles brumes avez-vous perdu la vue?
– Je vois très bien dans les brumes, dit Adamsberg un peu sèchement, en posant ses deux mains à plat sur la table. Je vais donc être net. Je crois que ces trois hommes ont été assassinés.
– Assassinés, répéta le commandant Danglard. Par l’araignée recluse ? »

Jeudi 19 mars 2021 :

Elif Shafak, Soufi, mon amour

Ella Rubinstein a en apparence tout pour être heureuse : une jolie maison dans le Massachusetts, trois beaux enfants, un chien fidèle. Mais, à l’aube de ses quarante ans, elle se demande si elle n’est pas passée à côté d’elle-même. Les infidélités de son mari ne sont plus un mystère et les cours de cuisine du jeudi ne suffisent plus à exalter sa vie monotone. Décidée à reprendre une activité professionnelle, elle est engagée comme lectrice par un agent littéraire. Sa première mission : rédiger une note sur un manuscrit signé Aziz Z. Zahara. Ce roman, qui retrace la rencontre entre le poète Rûmi et le plus célèbre derviche du monde musulman, Shams de Tabriz, va être une révélation pour Ella. Au fil des pages, elle découvre le soufisme, le refus des conventions et la splendeur de l’amour. Cette histoire se révèle être le miroir de la sienne. Aziz – comme Shams l’a fait pour Rûmi sept siècles auparavant – serait-il venu la libérer ?

Mardi 23 avril 2021 :

Tanguy Viel, Article 353 du code pénal

Pour avoir jeté à la mer le promoteur immobilier Antoine Lazenec, Martial Kermeur vient d’être arrêté par la police. Au juge devant lequel il a été déféré, il retrace le cours des événements qui l’ont mené là : son divorce, la garde de son fils Erwan, son licenciement et puis surtout, les miroitants projets de Lazenec.
Il faut dire que la tentation est grande d’investir toute sa prime de licenciement dans un bel appartement avec vue sur la mer. Encore faut-il qu’il soit construit.

Vendredi 28 mai 2021 :

D. Alexandre et L. Angevin, Google démocratie

L’Europe, pénalisée par ses lois bioéthiques, est ruinée par une crise économique sans précédent. L’Etat providence est en faillite. Aux Etats-Unis et en Chine, la croissance est boostée par la science, qui enfonce toutes les barrières morales. Les femmes programment l’ADN de leurs futurs bébés, la génétique rend l’immortalité possible, l’humain 2.0 est sur des rails… Tout commence le jour où, à grand renfort de théâtralisation médiatique, le fondateur de Google annonce l’avènement proche de la « singularité » : l’Intelligence Artificielle a tant appris de nous qu’elle devient sensible! Sensible au point de prendre en charge notre bonheur ? Google Démocratie nous plonge dans un futur proche, théâtre d’une guerre d’influence décisive pour l’avenir de l’humanité. Google a un plan. Et les moyens de le mettre en œuvre. Sa domination ne fait que commencer…

Atelier lecture du vendredi 2 octobre 2020

Bonjour à tous, l’automne avance doucement mais sûrement, et je vous invite à notre premier atelier lecture, suite au lancement de saison qui s’est déroulé chez Nelly le 28 août dernier.

Il aura lieu vendredi 2 octobre à 10h, chez Claire V, autour des deux livres suivants :

  • Le Misanthrope de Molière
  • Sinouhé l’Egyptien du célèbre auteur finlandais Mika Waltari.

Nous avons décidé collectivement de prendre pour règle qu’il est possible de  participer à l’atelier lorsque au moins un ouvrage sur deux avait été lu (dans le cas où deux livres sont programmés), ou en parti lu, ou si l’on n’avait pas souhaité le lire après l’avoir commencé, de pouvoir alors en donner les raisons. Ceci afin de rendre nos échanges riches et enrichissants 🙂

Il est toujours possible de participer à distance, précisez le dans ce cas dans le questionnaire réponse, et je prévoirai une connexion zoom.

En attendant le plaisir de se retrouver, belles lectures à tous !

 

 

Atelier lecture 2 OCTOBRE

 

Sortie cinéma mardi 22 septembre à 13h

Il reste des places pour la séance cinéma proposée mardi 22 septembre au cinéma Finnkino, Kinopalatsi 2,  (Kaisaniemenkatu 2, 00100 Helsinki), dans le cadre du festival du film Amour et Anarchie  qui commence aujourd’hui.

Voici le film proposé, et son synopsis (film français sous-titré en anglais)

Daniel sort de prison où il était incarcéré depuis de longues années et retourne à Marseille auprès de son ex-femme et sa fille enceinte. En venant à la rencontre du bébé, Daniel découvre une famille recomposée qui lutte par tous les moyens pour rester debout. Quand un coup du sort fait voler en éclat ce fragile équilibre, Daniel, qui n’a plus rien à perdre, va tout tenter pour les aider.
Ceux et celles intéressés peuvent directement prendre leur billet en ligne ou à l’un des points de vente indiqués sur le site internet du festival voir ici .
Merci de confirmer votre présence, c’est toujours plus sympa de savoir qui vient et de pouvoir s’attendre afin de se placer ensemble dans la salle 🙂

 

 

Cine 22 SEPT

 

 

 

 

 

 

Musée du design mardi 8 Septembre

Bonjour à tous !

La météo étant très variable ces temps-ci, on en profite pour se faire une sortie musée !

Je vous propose donc d’aller découvrir ou re-découvrir les expositions du Musée du Design ce mardi 8 septembre.

L’exposition Travel as a tool par exemple nous offrira un peu d’exotisme et d’évasion 😉

Pensez à prendre votre Carte Musée si vous en avez une, sinon le tarif du musée est de 12€ par adulte.

 

 

Le musée n’ouvre qu’à 11h, alors vous pouvez venir directement au musée ou nous retrouver un peu avant, à partir de 9h au café Eromanga, Pohjoinen Makasiinikatu 6.

À mardi ! 🙂

 

 

Musée design 08/09