La guerre au virus ne se fera pas les doigts dans le nez

La guerre au virus ne se fera pas les doigts dans le nez.

Décidément, cette épidémie nous oblige à acquérir de nouveaux talents, comme ne pas se toucher le visage : incroyable, le nombre de fois où, autrefois, nous nous caressions le menton ou les lèvres, nous nous grattions le nez, nous nous frottions les yeux, sans mentionner les gestes secrets de nos vies d’avant.
Tout cela est du passé.
Certes la peur du virus est toujours là, et tant mieux car elles nous motive pour nous protéger nous et toute l’humanité par la même occasion : nous en apprenons tous les jours sur la contamination par gouttelettes catapultées par la toux et les éternuements et susceptibles d’atterir traîtreusement sur les emballages de produits alimentaires. Sauf qu’en fait, des aérosols seraient émis même en parlant ou en respirant, et que ces particules flotteraient gentiment, se déplaçant au grès des courants d’air. De plus, la différence entre gouttelettes et aérosols datant des années 50 seraient dépassées …
Tout cela nous plonge dans un abîme d’incertitude quant à la suite des évènements, la recherche pour juguler cette épidémie n’en étant qu’à ses balbutiements.
D’où une nouvelle vertu que cette situation nous permet de découvrir : la patience, la résilience, la confiance en l’avenir, malgré tout. Nous apprenons petit à petit à supporter notre fragilité et à comprendre encore plus que jamais, dans le meilleur des cas, que l’amour de nos proches est notre univers, notre île, notre forteresse.
De plus, quel plaisir pour 50% des télétravailleurs (chiffre tiré d’un sondage finlandais parû hier) de pouvoir profiter de leur intérieur, peut-être aussi de leurs proches et d’user leurs vieux vêtements préférés … Plus besoin de se demander que porter le lendemain, de faire les magasins, d’aller chez sa coiffeuse … Au diable les apparences, cela valant aussi pour nos petits et nos ados.
Haro sur les spectacles ou les bd gratuits en ligne – par exemple le cirque du soleil, Dargaud éditeurs, les opéras du monde entier nous permettent d’oublier le Covid-19 : une vraie manne de merveilles.
Car il semblerait que l’art et la musique soient actuellement les meilleures sources d’évasion.
Nous avons dû fournir des quantités d’énergie incroyables pour nous adapter au confinement, nous construire de nouveaux repères : dans mon cas, j’ai même fini par renoncer à aller faire mes courses moi-même et ai maintenant recours à www.kauppahalli24.fi et à kauppa.foodmarketherkku.fi.
Pour moi, faire des vocalises, regarder un opéra tous les 3-4 jours et écouter de la musique sont les nouvelles échappées que je parviens à m’octroyer. Je n’arrive pas à lire de littérature ou à continuer à apprendre le russe, mes activités quotidiennes d’avant la crise du coronavirus.
Là aussi un changement sans doute temporaire s’est produit malgré moi et il semblerait qu’un tel phénomène concerne bon nombre d’entre nous.
Le jour où ce satané virus sera jugulé, que restera-t-il de bon de cette expérience partagée par toute l’humanité ? Et si nous en rêvions ….
Prenez-bien soin de vous et portez-vous bien.

Astuce vestimentaire

C’est parfois lors d’une mésaventure que l’on adopte une nouvelle idée ou façon de faire ! C’est ce que j’avais envie de partager avec vous, suite au lavage par mégarde à 60°C au lieu de 30° d’un de mes pulls over…qui a fait le bonheur de ma fille puisqu’il est devenu parfaitement à sa taille ! Et qui souhaitait que je recommence avec d’autres pulls immédiatement !

Alors, en  ces temps de shopping restreint, non souhaitable ou tout simplement par manque d’envie, si certaines affaires (homme ou femme !) ne vous plaisent plus ou moins.. vous pouvez toujours essayer de leur donner une seconde vie 🙂

Atelier lecture online – mardi 7 avril 2020

Bonjour à tous,

A circonstances exceptionnelles, dispositions exceptionnelles ! Je vous propose de réaliser un atelier lecture à distance, en étant reliés les uns aux autres via l’application (gratuite) Zoom. Celles et ceux qui confirmeront leur présence recevront un lien avec les explications pour se connecter. Rassurez-vous, c’est très simple, et pour l’avoir largement utilisé depuis quelques semaines cela fonctionne bien ! Nous pourrons ainsi grâce à la vidéo nous voir et nous entendre dans de bonnes conditions et pouvoir échanger littérature autour d’une tasse de thé ou de café … chacun depuis chez soi et en toute sécurité !

Si mes souvenirs sont bons, et étant donné le décalage de nos précédentes rencontres, les deux ouvrages dont nous parlerons seront :encrypted-tbn1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ...

José Saramago, Les intermittences de la mort 

Jean d’Ormesson : Et moi, je vis toujours

Connectez-vous à 9H30 ! Au plaisir de se voir et de se parler de vive voix !

Leave this field blank

Les petites sorcières de Pâques ne viendront pas

Chaque année, dans la tradition finlandaise, les petites sorcières viennent vous saluer pour annuler le mauvais sort jeter aux poules (c’est ce que l’on croyait autrefois) . Elles viennent réclamer leur dû, autrement, gare à vous! Si le lien vidéo ne passe pas, vous pouvez le retrouver sur Youtube . Joyeuses Pâques

La vache à la fenêtre

La chasse aux nounours est ouverte ! Une idée supermimi pour égayer les enfants et s’égayer soi-même : on met un nounours à sa fenêtre. On peut rester à épier les regards ravis et faire un petit coucou de la main, ça créé du lien social, précieux en cette drôle de période. Le phénomène, apparu la semaine dernière en Finlande (à Espoo je crois), a déjà fait des milliers d’adeptes à Helsinki. Dans les devoirs d’école de ma fille cette semaine, le prof de sport demandait de sortir chasser des photos de nounours (nallejahti en finnois). Les pokemons peuvent aller se rhabiller.

Gardons le contact… à distance !

Bonjour à tous !

J’espère que vous allez tous bien! Voilà déjà quelques semaines que nous n’avons pas pu organiser ces rencontres qui nous font tant de bien…

Comme il n’est pas simple de garder le contact avec chacun individuellement, j’en profite tout de suite pour avoir une pensée chaleureuse pour chacun d’entre vous : Alexandre, Betty, Burcin, Claire, Claire V, Corinne, Cosmina, Daniel, Delphine, Dinar, Doro, Elena, Elisabeth, Emeline, Fatima, Géraldine, Hanna, Helena, Ioulia, Irina, Krista, Lucie, Mahsan, Marie B, Marie L, Marie-Noëlle, Mounia, Nathalie, Nelly, Rim, Solène, Suvi, Sylvie, Taghrid, Tanya, Vanessa C, Vanessa L, et pour ceux qui ne sont pas inscrits mais nous suivent régulièrement 😉

Photo @ Ioulia

Lorsque nous avons créé ce blog, le but était de trouver un outil pratique de communication pour organiser la vie du groupe, mais aussi de garder le contact à distance avec ceux qui partaient vers d’autres horizons… Nous avons donc un superbe outil qui nous permet maintenant d’entretenir les liens et de continuer à partager ces belles valeurs qui font la richesse de ce groupe !

Grâce à nos profils si variés, chacun en fonction de nos compétences et centres d’intérêts, nous pouvons partager par exemple des idées d’exercices physiques ou de yoga, d’aménagement d’un coin bureau à la maison ou de bricolage, des ateliers créatifs pour nos enfants, des recettes pour régaler nos papilles, des cosmétiques maison spéciales cocooning, la liste de vos livres préférés, pourquoi pas organiser un concours de photos, rédiger de jolis billets d’humeur, trouver le meilleur moyen technique d’organiser le prochain atelier lecture à distance… je crois que vous avez compris l’idée 😉

Alors dès que vous trouverez un petit moment, venez écrire un petit commentaire ou un nouvel article (envoyez un e-mail avec votre texte si vous ne maîtrisez pas encore les aspects techniques), donnez des nouvelles, partagez vos bons plans, organisez des événements à distance…

Pour ma part, je vous proposerai très prochainement de jouer à des jeux de société 🙂 À priori « Insider » et plus tard « Krazy Wordz ». Je dois encore réfléchir aux aspects logistique mais ça se précise 😉 Je vous tiens au courant !

Prenez soin de vous !