La vache à la fenêtre

La chasse aux nounours est ouverte ! Une idée supermimi pour égayer les enfants et s’égayer soi-même : on met un nounours à sa fenêtre. On peut rester à épier les regards ravis et faire un petit coucou de la main, ça créé du lien social, précieux en cette drôle de période. Le phénomène, apparu la semaine dernière en Finlande (à Espoo je crois), a déjà fait des milliers d’adeptes à Helsinki. Dans les devoirs d’école de ma fille cette semaine, le prof de sport demandait de sortir chasser des photos de nounours (nallejahti en finnois). Les pokemons peuvent aller se rhabiller.

2 réflexions sur « La vache à la fenêtre »

  1. Elle est trop mignonne cette petite vache !
    J’adore cette idée de « nallejahti » 🙂 et du coup grâce à ton info Dorothée j’en ai repéré plein dans mon quartier.
    On en a mis trois à nos fenêtres, tous des pokémons en peluches 😉

  2. Ah oui merci Dorothée pour cette info, je me demandais pourquoi il y avait tant de nounours accrochés aux fenêtres dans mon quartier ! et il y en a aussi suspendus dans les bois.. très sympa je trouve !

Les commentaires sont fermés.