Le parc central d’Helsinki

« La forêt et la nature dans la ville »

Forêt du Parc Central

Le Parc Central traverse la presque totalité de la ville d’Helsinki. Il commence au sud derrière « La Maison de la Musique » au bord de la baie de Töölö (centre-ville) et se termine à Haltiala, sur la rive sud de la rivière Vantaa, la limite nord de la cité.

Carte du Parc Central. Les lettres et numéros reportés sont ceux indiqués sur le parcours élaboré par Sophie visible un peu plus bas

Long de 10 km et couvrant un millier d’hectares de forêts et de clairières, le Parc Central nous fait découvrir la nature riche et variée de la zone côtière méridionale finlandaise. Intégré en plein milieu de la ville, il a été créé en 1914 d’après les plans de l’architecte Bertel Jung.

En l’espace de quelques mètres, la nature profonde..

En l’espace de quelques mètres, vous passez d’un environnement urbain à la nature presque sauvage ! Vous pouvez sentir le rythme des saisons, avec leurs couleurs, leur lumière et leurs odeurs changeantes, comme après le passage d’une porte qui s’ouvrirait vers un autre espace-temps !

Jardins ouvriers dans le Parc Central

C’est un endroit où les gens vont se promener, jouer, faire du sport, entretenir leurs jardins ouvriers, étudier la nature et tout simplement se détendre et se ressourcer. Beaucoup d’habitants de la ville traversent quotidiennement le parc à pieds ou en vélo pour se rendre au travail.

Un banc posé sur la roche lissée par les anciens glaciers. Repos et poste d’observation de la nature..

Vous pouvez rencontrer en vous promenant dans le parc des élans, blaireaux, renards, lièvres bruns ou arctiques, belettes, chiens viverrin et rats musqués. Au printemps, pendant la saison de nidification, la forêt est remplies de chants d’oiseaux divers et variés.

Le périple du jeudi 4 octobre

Jeudi matin, 2°C, grand soleil, Sophie nous attend devant l’Opéra. À 9h15 nous longeons le bord de la baie de Töölö et après avoir traversé au feu Helsinginkatu, nous voilà parti pour notre périple à la découverte du parc..

Les couleurs et les odeurs de l’automne..

La transition se fait vite mais la ville est encore palpable. Déjà nous profitons des couleurs de l’automne. Le pas soutenu nous réchauffe et bientôt nous sommes des explorateurs à la découvertes de forêts inconnues…

Le Parc Central, un espace d’entrainement sportif

Une rencontre fortuite de fondus du fond qui s’entraînent sans neige dans le parc pour de futures compétitions d’hiver, parc que coupe parfois la civilisation… mais que nous enjambons allègrement !

Gare de Pasila, droit devant !

Retour dans la forêt et les clairières pour admirer les couleurs, humer l’humus d’automne annonciateur de futures récolte de champignons et s’emplir l’âme des rayons de lumière qui traversent le feuillage..

Couleurs d’automne.. Question subsidiaire : où est le câble électrique qui barrait la photo ? Cherchez bien, il en reste un petit bout ! Merci DxO..
Rayons de lumière guérisseurs d’âme..
Lumière et transparence végétale..
Clairières et forêts au milieu de la ville..

À la fin de notre périple de 10 km parcouru en 2 heures dans le Parc Central d’Helsinki, avec les yeux plein d’images et de lumière d’une nature libre, presque sauvage, intégrée au milieu de la cité, le bus 66 nous ramènera directement en centre ville, à la civilisation. 😉

Quelques photos supplémentaires à découvrir en étant logué. Connectez-vous !

3 réflexions sur « Le parc central d’Helsinki »

  1. Encore une fois, ton récit commenté et illustré est superbe! Merci Daniel 🙂
    Notre balade en forêt est tombée en plein pendant la semaine de campagne d’Yle « Mennään metsään » (Allons en forêt)! https://yle.fi/aihe/mennaan-metsaan
    J’ai donc ajouté notre balade sur le compteur de la campagne… on a même eu droit à un diplôme… en finnois 😉

  2. Quelle poésie à travers cette balade, j’ai le sentiment d’avoir été en votre compagnie !
    Merci Daniel pour ton récit et ses belles illustrations….
    Bon weekend à tous et toutes!

  3. Merci Daniel pour le récit et les belles photos ! Je découvre des balades que je n’imaginais pas du tout en arrivant ici avec une nature omniprésente à deux pas du centre-ville.

Les commentaires sont fermés.