Vallisaari, l’île « Nature », nous voilà !

Super promenade lundi 3 septembre dans l’île de Vallisaari !

Vue du quai de départ de JT-Line

Au départ de la place du marché, JT-line et Aavaline sont les deux lignes de bateau-bus qui permettent d’y accéder de mai à septembre. Embarquement ensoleillé aujourd’hui. Nous aurons au début de notre promenade dans l’île une forte brume de mer…

Un des multiples abris enterrés

Fortifiées pendant la période russe, Vallisaari et sa voisine Kuninkaansaari ont appartenu aux Forces de Défense finlandaises jusqu’en 2008. Inhabitées depuis 1996, elles sont restées interdites d’accès jusqu’à l’ouverture au public en 2016.

Les vingt ans de retour à la nature de ces deux îles reliées par un passage pédestre ont créé un véritable petit paradis sauvage où règne la plus grande diversité d’espèces animales et végétales de tout l’archipel d’Helsinki.

Lichens et mousses sans piétinements destructeurs

Cet écosystème fragile et parsemé de structures dangereuses et de précipices impose de respecter des règles strictes en matière de circulation. Il est fortement conseillé de rester sur les chemins balisés et le sud de l’île est interdit d’accès.

Un des nombreux plans placés sur les chemins

L’explosion en 1937 d’un dépôt de munition sur Kuninkaansaari avec une forte projection d’explosifs interdit tout feu de camp et trous dans le sol ! Nager dans l’étang de Vallisaari est également prohibé, le fond de l’étang étant couvert de débris. Pour en savoir plus…

L’étang intérieur de Vallisaari, sous la brume maritime
Vue vers la mer, du sud de Vallisaari.. bon d’accord, mauvaise pioche 😉
Vallisaari vue de Kuninkaansaari, la brume se dissipe !
Le sud, d’un point haut de Kuninkaansaari

Une agréable découverte « Nature » à 20 minutes de la place du marché !
Pour voir la suite de la balade, vous devez vous loguer 😉

Une réflexion sur « Vallisaari, l’île « Nature », nous voilà ! »

  1. Merci Daniel pour ces superbes photos et ce commentaire que tu peux vendre à VisitHelsinki tellement il donne envie!

Les commentaires sont fermés.